Antigone

Antigone planche

J'ai fait un passage express au festival rue des livres de Rennes, et j'en suis ressortie avec deux albums sur Antigone, mon héroïne de coeur. En voici un, écrit et dessiné par Jop.

L'auteur a découvert assez tard le mythe d'Antigone et a décidé de projeter l'héroïne dans un univers contemporain, en gardant son caractère rebelle et sa contestation du pouvoir.

Voici donc Antigone élevé par sa tante et son oncle, préfet de police, qui se rend régulièrement dans une ZAD "Zone à défendre". Là, elle retrouve ses camarades qui se battent contre une expulsion qui a coûté la vie à son frère.

On retrouve avec force et poésie le courage et la détermination d'Antigone.

"Comprendre. J'en ai rien à foutre de comprendre. C'est bon pour vous, pour nourrir votre ego de bobo gaucho. Moi je suis là pour autre chose que comprendre. Je suis là pour dire non et s'il faut mourir, ça me va."

"Mais vous me dégoûtez avec votre bonheur prémâché. J'en veux pas de votre vie qu'il faut aimer coûte que coûte. Quelle femme heureuse deviendra-t-elle, la petite Antigone ? A qui devra-t-elle mentir, à qui sourire, à qui se vendre ? "

Les dessins sont assez sombres puisque tout se passe sur une nuit, mais les traits ressortent pourtant bien sur cette colorisation bleutée.

J'ai été très heureuse de retrouver cette âme révoltée que j'ai tant aimé dans la pièce d'Anouilh. 

Le seul bémol est sur la taille de la BD qui est très courte  : 28 petites pages, mais quelle intensité !

A la fin de l'ouvrage, on retrouve un dossier avec les grandes lignes du mythes d'Antigone et le processus de conception de l'auteur.

Un achat que je ne regrette pas. Un beau mythe revisité avec brio.

Vous pouvez retrouver toutes les BD de la semaine chez Noukette.