manderley parution 03/2015 - 464 p.

L'année dernière j'ai trouvé chez un bouquiniste "l'auberge de la Jamaïque", de Daphné du Maurier. Ce livre m'avait terrorisé quand je l'avais lu vers 14 ans ! J'ai adoré le relire et le faire découvrir à mes enfants qui ont beaucoup aimé. J'ai ensuite enchaîné avec Rebecca... alors quand cette biographie de Daphné du Maurier est parue, j'avais très envie de la lire.

On y découvre une enfant heureuse entourée par deux soeurs et des parents artistes. La jeune Daphné s'invente très tôt un double masculin et va vivre une histoire passionnée avec une jeune femme directrice de son pensionnat en France. Revenu en Angleterre, elle commence à écrire des nouvelles. 

Ses passions amoureuses sont parfois délaissées pour son amour des lieux qu'elle habite, et notamment la Cornouaille. C'est là qu'elle va trouver l'inspiration pour son roman le plus connu "Rebecca", un roman qui lui colle à la peau, que certains voient comme "romantique" alors qu'elle voudrait plutôt que l'on retienne de son oeuvre le côté noir et la profondeur psychologique.

C'est une femme indépendante et forte, non conventionnelle et en marge de la société. On suit ses doutes, ses envies, ses espoirs, ses choix, les écueils qui parsèment sa route, ses victoires... et tout cela en tant qu'adolescente, jeune mariée, soeur et mère.

Un bel hommage de la part de Tatiana de Rosnay. Je regrette juste le ton parfois très proche du style journalistique. Cela m'a vraiment gêné au départ, et puis je m'y suis habituée. En tout cas cela m'a donné envie de découvrir certains des titres de Daphné du Maurier comme "le bouc émissaire" ou "ma cousine Rachel" (et ça tombe bien puisque c'est le titre de la prochaine lecture commune du blogoclub ! Cool !)